• Sun. May 16th, 2021

Le gouvernement sénégalais a promis vendredi de recourir à la force

Byadmin

Mar 6, 2021

Le gouvernement sénégalais a promis vendredi d’utiliser “tous les moyens nécessaires” pour rétablir l’ordre après que la police a tiré des gaz lacrymogènes lors d’affrontements avec les partisans du chef de l’opposition Ousmane Sonko alors que le ministre de l’Intérieur avait déclaré que quatre personnes étaient décédées.

Les affrontements ont fait suite à une décision de justice selon laquelle Sonko serait détenu. Et après deux jours de manifestations, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exhorté toutes les parties à éviter toute nouvelle escalade de la violence.

“Les manifestations doivent rester pacifiques, et les forces de sécurité et de police doivent à tout moment opérer … conformément aux normes internationales des droits de l’homme”, a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric aux journalistes à New York.

“Le gouvernement regrette la perte de quatre vies” lors d’événements “enracinés dans le banditisme et l’insurrection”, a déclaré vendredi à la télévision le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Abdoulaye Diome, accusant Sonko de “lancer des appels à la violence”.

Dans le quartier ouvrier de Dakar à Médine, des centaines de jeunes ont combattu dans des batailles de rue avec la police anti-émeute et la fumée s’est échappée des pneus enflammés sur des barricades de fortune dans la capitale.

Les manifestants ont scandé “Free Sonko” sur l’avenue principale Blaise Diagne, le sol jonché de pierres, de cartouches de grenades et de débris en feu.

“Les manifestations doivent rester pacifiques, et les forces de sécurité et de police doivent à tout moment opérer … conformément aux normes internationales des droits de l’homme”, a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric aux journalistes à New York.

A Mbao, dans la périphérie de la ville, des pillards ont également saccagé un supermarché de la chaîne française Auchan, a indiqué un correspondant de l’AFP sur les lieux. La chaîne affirme qu’au moins 14 magasins ont été attaqués pendant les troubles de cette semaine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *