Critiques

La vitesse de propagation du virus s’accélère à nouveau en Catalogne

Après deux jours de stagnation, la vitesse de propagation du coronavirus augmente légèrement en Catalogne, dans ce qui pourrait être un nouveau changement de tendance. Jeudi et vendredi derniers, le Rt est resté à 0,92 pour remonter ce samedi à 0,93, selon les données mises à jour du ministère de la Santé.

Les données ne sont pas encore inquiétantes, étant donné que la baisse des infections se poursuit. Tous les 100 infectés n’en infectent que 93. Nous devrons surveiller attentivement ce qui se passe dans les prochains jours, dans lequel nous pouvons voir l’impact que la réouverture avec de nombreuses limitations des centres commerciaux survenue lundi dernier pourrait avoir.

La vitesse de propagation oscille entre 1,04 et 0,84 depuis près de deux mois. Cela a marqué une évolution à la baisse prolongée mais très lente de la pandémie en Catalogne.

Tellement lent que selon les données comparatives du ministère de la Santé correspondant à vendredi dernier, c’est déjà la deuxième communauté avec l’incidence cumulée du virus la plus élevée (191 cas pour 100000 habitants), “ à égalité ” avec les Asturies et seulement derrière Madrid (245 ). Avec l’Aragon et le Pays basque, ce sont les cinq seules autonomies qui se trouvent dans la zone à haut risque, selon la classification du «feu tricolore» Santé.

L’augmentation de la vitesse de propagation a atteint un plancher cette fois à 0,92, plusieurs dixièmes au-dessus du 0,84 où elle s’est arrêtée lors de la vague précédente. Le rebond intervient la veille de la réouverture des bars jusqu’à 17h00. et d’autres mesures pour alléger les restrictions publiées par le DOGC ce samedi.

Les effets de la nouvelle relaxation ne pourront être observés qu’après sept ou dix jours. Les autres indicateurs de la pandémie continuent de s’améliorer, quoique légèrement. Au point le plus critique, celui de l’ucis, l’occupation est tombée à 515 admis, sept de moins que vendredi, très proche du minimum de cette semaine qui marquait jeudi dernier, avec 514. Le nombre de personnes admises, 1 530, se poursuit sa descente continue. Ils ont 75 ans de moins que la veille.

Les nouveaux positifs, 1 490, sont quelque peu inférieurs à ceux de la veille. Le risque de repousse, l’indice qui mesure le risque potentiel de croissance de l’épidémie, a baissé de 3 points. Il est à 216. Toujours bien au-dessus de 100, seuil à partir duquel le risque est considéré comme élevé. L’incidence cumulée à 14 jours tombe à 216 cas pour 100 000 habitants, 30 de moins que la veille. La positivité, c’est-à-dire le pourcentage de PCR et de tests antigéniques positifs, a été de 4,83%, onze centièmes de moins qu’hier, en dessous des 5% que l’OMS établit pour considérer la pandémie comme contrôlable.

Il y a eu 28 nouveaux décès, avec lesquels la Catalogne compte désormais un total de 20 838. Le nombre total d’infections s’élève à 565 107.
La vaccination progresse rapidement. Hier, 23 683 doses ont été administrées, dont 6 909 correspondaient au deuxième régime. Le nombre de vaccinés a déjà dépassé 200 000, exactement 202 546.

Par régions, celles qui continuent à avoir un risque de repousse plus élevé sont le Val d’Aran, avec un EPG de 1195-170 points de moins qu’hier-, suivi de Ripollès (568), Moianès (556), Garrotxa (540), Osona (538) et Conca de Barberà (509).

Le nombre de régions en dessous du seuil de 100 EPG est passé de dix à huit et l’une d’entre elles, Priorat (17), est inférieure à 30, ce qui indique qu’elle est à faible risque.

Le Barcelonès, la région la plus densément peuplée, a un risque d’épidémie de 232, cinq points de moins qu’hier, et le taux de propagation du virus est de 0,96, un cent de plus que la veille.

La ville de Barcelone a aujourd’hui un risque de repousse de 225, cinq points de moins qu’hier, et la vitesse de propagation est de 0,98, un centième de plus.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close